Comment faire pousser un olivier en pot ?

faire pousser un olivier en pot

La culture de l’olivier en pot est une excellente idée, non seulement pour ses fruits, mais aussi pour son aspect décoratif. Voici comment les faire pousser facilement !

La culture de l’olivier en pot est le meilleur moyen de l’installer sur un petit balcon ou un patio. Comme il peut devenir assez grand, l’avoir dans un conteneur est une bonne idée si vous manquez d’espace, et de cette façon, vous pouvez également l’emporter avec vous lorsque vous déménagez !

Comment cultiver un olivier en pot

La meilleure façon de cultiver des oliviers est de se procurer un plant dans une pépinière ou auprès d’un vendeur en ligne fiable. Un feuillage vert foncé indique une plante saine.

Les meilleurs types d’olives

Voici quelques-uns des meilleurs types d’olives pour les pots.

Olive Arbequina : Peut atteindre jusqu’à 300 à 450 cm de hauteur et possède la plus forte concentration d’huile dans les fruits.
Olive Frantoio : Peut atteindre une hauteur de 6 à 10 mètres, mais un arbre cultivé en conteneur reste petit.
Olive Mission : Peut atteindre jusqu’à 7 à 10 mètres de hauteur dans le jardin, mais en pot, il atteint une hauteur de 120 à 150 cm pieds.
Olive Picual : La plante peut atteindre une hauteur de 4 à 6 mètres pieds. Cependant, un spécimen en pot reste petit.

Le meilleur climat pour cultiver les olives

Les olives aiment les étés, se développent bien dans les climats chauds, et poussent de manière optimale dans les zones 9-10. L’arbre se porte bien dans une plage de températures de 15 à 40 °C et risque de se dessécher s’il est exposé à des températures inférieures à 4 °C.

Choix d’un conteneur

Un récipient de 60 / 70 cm serait approprié pour la culture des olives. Il est préférable d’utiliser des pots en argile et en bois, car ce sont des matériaux “respirants” qui aident les racines à rester bien aérées.

Conditions requises pour la culture des oliviers

Vous n’avez jamais planté d’arbre dans un conteneur ? L’olivier est votre meilleur choix ! Cet arbre est rustique et s’adapte facilement à la culture en conteneur. Voici quelques éléments à prendre en compte.

Emplacement

Où que vous le placiez, veillez à ce que votre plante soit exposée à une lumière solaire intense. Pour une croissance optimale, un olivier a besoin d’au moins six heures de soleil direct. Vous n’aurez même pas besoin de lui fournir de l’ombre l’après-midi en été, car il est extrêmement tolérant à la chaleur.

Le sol

Les olives sont habituées à un sol rocheux qui n’est pas très nutritif, donc il importe peu que le sol ne soit pas trop fertile. Cependant, l’aspect le plus critique du choix du terreau doit être le drainage. Vous pouvez ajouter de la perlite ou des pierres de lave au mélange de terreau pour améliorer le drainage.

Arrosage

La pire chose que l’on puisse faire à un olivier, c’est de trop l’arroser ! Contrairement à d’autres plantes, l’olivier ne tolère pas l’excès d’eau, et le laisser reposer dans un sol détrempé pendant une période prolongée peut le tuer. Les cycles d’arrosage parfaits sont ceux dans lesquels vous laissez le sol s’assécher entre les deux. Laissez également l’excès d’eau s’écouler librement par le trou inférieur des pots.

Culture de l’olivier à l’intérieur

Dans les zones inférieures à 7A, déplacez le pot à l’intérieur pendant l’hiver. Placez-le sous une lumière artificielle ou un rebord de fenêtre lumineux et assurez-vous que les courants d’air froid ne le dérangent pas.

Les olives peuvent être replacées à l’extérieur au début du printemps, lorsque le danger de gel est passé.

Soins à apporter à l’olivier

Lorsqu’il s’agit de prendre soin de l’olivier, il n’y a généralement pas de souci à se faire une fois qu’il est bien établi. Néanmoins, en prenant note de quelques éléments, on peut éviter les risques potentiels.

Fertiliser

Un compost bien vieilli suffit à garder le sol nutritif. Vous pouvez fertiliser deux fois par an, au printemps et au milieu de l’été, si la plante ne pousse pas comme prévu, avec un engrais universel. Suivez les instructions mentionnées sur l’étiquette.

Tailler

Au stade initial de sa croissance, la plante ne réagit pas bien à la taille, alors laissez-la pousser sans la déranger. Après un an, coupez l’extrémité des branches. Cela évitera que la plante ne devienne désordonnée. Soyez créatif et taillez la plante en fonction de la longueur qui vous semble la plus adaptée au conteneur. Pour une fructification productive, ne laissez que trois à cinq branches principales non taillées.

Ravageurs et maladies

L’olivier est le plus souvent affecté par une infestation de cochenilles lorsqu’il est gardé à l’intérieur. Une brumisation avec un savon insecticide liquide permet de tenir à distance les cochenilles, les fourmis et les autres insectes.

Récolte et conservation

Il faut environ quatre à cinq ans pour que l’arbre produise des olives, il faut donc être patient. De plus, leur fructification est alternée : ils produisent des fruits lourds une année et légers l’année suivante. Pour la consommation de table, récoltez les fruits avant qu’ils ne deviennent noirs. Pour l’huile, attendez que la couche extérieure prenne une teinte brune/noire foncée.

Vous pouvez mettre les olives en saumure ou en boîte pour les conserver. Vous devez également les “soigner” avec de la saumure, de l’eau, de l’huile de soude ou du sel avant de les stocker.